RETOUR





 


L'auteur de cet article décline toute responsabilité en cas de problème  et vous avise que les conseils donnés ne sauraient en aucun cas remplacer l'avis d'un vétérinaire !

1ère partie, intoxication par le paracétamol chez le chien et le chat

Le paracétamol est un analgésique et un antipyrétique très couramment utilisé en médecine humaine, de ce fait, il est souvent administré aux animaux de compagnie par les maîtres eux-même qui le considère comme un médicament inoffensif ! ! Or, un comprimé de 500mg est une dose hautement toxique pour le chat.
Le paracétamol est le deuxième principe actif le plus souvent incriminé dans les intoxications médicamenteuses chez les chats.

1. circonstances de l’intoxication

Chez le chat, la cause la plus fréquente de l’intoxication est l’initiative d’un traitement par le maître avec un comprimé de paracétamol pour adulte (500mg) parce que le chat semble abattu, fiévreux ou parce qu’il a pris froid. Bien souvent, le profil typique du maître est une personne faisant partie du corps médical !, qui considère que le paracétamol étant bien toléré par les enfants, il l’est par le chat ! !

Beaucoup plus rarement, le chat s’intoxique en ingérant accidentellement un ou plusieurs comprimés mal rangés.

Chez le chien, le plus souvent, c’est l’ingestion accidentelle qui est à l’origine de l’intoxication (chien qui s’amuse avec une boîte laissée sur la table de chevet par exemple). Dans ce cas, les doses ingérées sont en général très importantes (une plaquette entière).

2. Métabolisme et dose toxique

Le chat est beaucoup plus sensible que le chien au paracétamol.

Normalement, le paracétamol est transformé, grâce à 2 procédés nécessitant des enzymes, en composés qui sont éliminés dans les urines. Mais, le foie du chat est déficient dans ces 2 enzymes. Le paracétamol est alors transformé aussi en un composé réduit qui est hautement toxique pour les cellules hépatiques. Normalement, ce composé oxydé peut encore être éliminé en étant transformé, grâce à une autre enzyme hépatique en un autre métabolite qui sera ensuite éliminé dans les urines. Mais, le problème, c’est qu’aux doses toxiques, les capacités d’élimination de ce composé hautement toxique en celui inoffensif sont dépassées.
Ceci a plusieurs conséquences :

- d’abord le produit toxique s’accumule et donc provoque la nécrose des cellules hépatiques
- ensuite, les stocks de cette enzyme s’épuisent. Or, cette enzyme sert aussi au métabolisme  de l’hémoglobine. Ceci a pour conséquence un mauvais métabolisme de l’hémoglobine : l’hémoglobine est transformée en methémoglobine.

La dose toxique chez le chat peut être évaluée à 50mg/kg/j. Donc, un comprimé de 500mg est même toxique pour un chat pesant 10 kg (poids très rarement atteint) ! ! donc, à fortiori pour un chat de 4-5 kg.
Pour le chien, la dose toxique a été évaluée à 200mg/kg mais parfois dès 100mg/kg.

3. Symptômes

Voici les principaux symptômes chez le chat (c’est la méthémoglobinémie qui prédomine) :

     - cyanose des muqueuses buccales (muqueuse bleue) : elle apparaît 2 à 4 heures
           aprèsl’ingestion du paracétamol. Ceci est assez caractéristique.
     - respiration très rapide due à la méthémoglobinémie : les cellules sanguines
           transportent mal l’oxygène aux autres cellules et donc, la respiration est obligée de
           s’accélérer pour pallier cette déficience. Cela apparaît 4 heures après l’ingestion.
     - œdème facial, puis du cou : apparaît 8 à 48 heures après l’ingestion.
     - abattement marqué qui survient 2 heures après administration.
     - hypothermie
     - mydriase, œdème conjonctival, ptyalisme (chat bave), œdème des membres,
       diarrhée,convulsions, coma et mort
.

Chez le chien (c’est la nécrose hépatique qui prédomine) :

     - cyanose des muqueuses
     - vomissements, pertes de sang dans les vomissements et dans les selles, ictère 
       (jaunisse)
     - œdème de la face, des membres
     - abattement marqué

Dans les 2 cas, de façon assez caractéristique, le sang est de couleur brun-chocolat.

4. Traitement

Se passe chez le véterinaire et le plus rapidement possible !

Le traitement est soit :

  * non spécifique :

     - faire vomir l’animal si l’ingestion est récente et que l’animal n’est pas dans le coma
     - faire avaler ensuite un charbon activé
  
- oxygéner l’animal

  * et spécifique :

     - donner un précurseur de l’enzyme qui est impliquée dans le métabolisme de
     l’hémoglobine
en intra-veineuse d’abord à forte dose puis à dose plus faible toutes les 4 à
        6 h pendant 36h
     - aider à retransformer la methémoglobine en hémoglobine.
     -
diminuer la production du métabolite hautement toxique pour le foie.

CONCLUSION : Le pronostic est toujours réservé. La mort peut survenir en 24 à 48h. Si l’animal est dans le coma, la mort est inéluctable. Par contre, si l’animal survie au moins 3 jours, le pronostic est favorable.

2ème partie : intoxication par l’aspirine chez le chat

Les intoxications par l’aspirine étaient nombreuses dans les années 60-70, elles ont révélé la sensibilité particulière du chat aux doses habituellement préconisées chez l’homme et d’autres espèces.

1. Métabolisme et dose toxique

L’aspirine est transformé au niveau du foie puis les produits issus de cette transformation sont éliminés dans l’urine. Mais, la transformation nécessite une enzyme qui est déficiente chez le chat. Ainsi, le chat excrète difficilement les produits issus de la transformation de l’aspirine et donc, ces produits s’accumulent. En plus, l’acidité de l’urine du chat fait qu’il y a réabsorption au niveau des reins de l’aspirine.

Pour exemple : le chat élimine la moitié de la dose d’aspirine ingérée en 37,6 heures alors que le chien ne met que 8.6 heures à éliminer la même dose. Plus la dose est forte, plus le temps d’élimination augmente.
Une dose de 50mg/kg entraîne des effets toxiques chez le chat

2. Symptômes

 On distingue 2 types d’intoxication :

  * L’intoxication aiguë qui entraîne :

     - anorexie
     - hyperthermie > 41°C
     - hyperréflectivité
     - apathie, parfois convulsion
     - coma puis mort

  * L’intoxication subaiguë qui entraîne :

     - anorexie
     - vomissement
     - diarrhée hémorragique

3. Traitement

Le traitement consiste :

     - à faire vomir l’animal si l’ingestion est récente et si le chat est bien conscient car sinon, il
        y a risque de fausse route (passage des vomissements dans la trachée)
     - à administrer du charbon activé pour absorber l’aspirine résiduelle du tube digestif et
       limiter son absorption
     - administrer du bicarbonate de sodium pour contrecarrer l’acidose
     - perfuser et administrer des diurétiques pour aider à l’élimination urinaire
     - administrer un anticonvulsivant si des convulsions sont présentes

Conclusion : l’aspirine est donc un médicament toxique pour le chat aux doses habituellement utilisées chez la plupart des espèces. Cependant, c’est une molécule parfaitement utilisable chez le chat à condition d’utiliser la bonne dose !

A savoir : 10 mg/kg tous les 2jours pour un effet antalgique et antipyrétique
20 mg/kg 2 fois / semaine pour un effet anticoagulant utilisé pour la prévention des thromboses aortiques par exemple.

Toutefois, il est bien sûr préférable d’utiliser un autre médicament pour combattre l’hyperthermie chez le chat. D’autres antipyrétiques sont efficaces et sans toxicité pour le chat !

Ce qu’il faut retenir :

-les molécules anodines pour les humains (même les enfants) ne le sont pas toujours pour les animaux

-il ne faut pas oublier que les médicaments pour humains sont formulés pour l’adulte moyen c’est-à-dire pesant en moyenne 65kg ! et donc que forcément, la dose doit être adapté pour le chien ou le chat

-l’auto-médication est dangereuse ! (que ce soit sur soi ou sur son animal). Et ce, même si le chat a déjà pris ce médicament, il faut toujours demander l’avis d’un véto car certaines maladies contre-indiquent certains médicaments ou nécessitent des doses plus faibles.
 

 


Copyright © 2003 ~ Site réservé de tous droits
Les illustrations sont des oeuvres de Svan
et sont la propriété exclusive du Monde de Sàmkhia
Site créé par Magic Mouse